Archives de Tag: Leonor Greyl

Bye bye 2010, mais on gardera…

Quelques belles découvertes de l’année…

Côté cheveux

Shampooing à la Moelle de Bambou de Leonor Greyl

Acheté un jour de – 20% chez Sephora (il coûte pratiquement 30 €), c’est incontestablement un excellent shampooing ! J’étais un peu sceptique quant à l’utilité d’investir une telle somme dans un shampooing-soin, mais les résultats sont là… Il faut toutefois le laisser agir quelques minutes avant de rincer, ce qui est parfois un peu contraignant. Une petite quantité suffit, même pour cheveux longs, et il sent super bon. Bref, on le reverra cette année !

Crème revitalisante au Karité de René Furterer

Un autre grand must, que j’ai utilisé il y a longtemps et racheté cette année. Autant le Masque aux fleurs de jasmin de chez Leonor Greyl m’a un peu déçue, autant celui-ci rend les cheveux doux et brillants. Un petit bémol quant à l’odeur très « plantes » qu’on peut ne pas forcément apprécier (et qui tient…).

Elixir de beauté capillaire Orofluido

Je vous renvoie à cet article.

 

Côté soins visage

Pschitt Magique de Garancia

Une découverte récente, mais une vraie découverte ! Plus d’infos ici

 

Masque déstressant hydratation de Chanel

Vraiment excellent niveau hydratation : la peau ne tire plus, elle est toute belle. Niveau stress, je n’ai pas tellement fait attention, mais la texture et l’odeur sont tellement agréables qu’on se sent effectivement apaisé(e) au moment de l’application. Parfait en toute saison, même si je pleure un peu quand je dois le racheter.

Je n’ai pas le droit de mettre l’Hydramax dans la liste, puisque ça fait déjà trois ou quatre fois qu’elle traverse tranquillement le jour de l’an, donc je dirais…

Baume beauté éclair de Clarins

Qui a fait l’objet d’un petit billet ici.

 

A demain pour les survivors soins du corps et maquillage… ! Et sinon…

BONNE ANNEE ! Amour, gloire et beauté…

6 Commentaires

Classé dans Beauté

Envies de novembre

Une petite liste de mes envies beauté de novembre… Merci Teddy pour cette bonne idée !

L’huile au Karité de René Furterer

Risque de craquage : 90 %

Mon Huile de Palme (Leonor Greyl) arrive à son terme, et comme j’ai racheté le Complexe 5 et le masque au Karité (top niveau efficacité, mais l’odeur est difficile… et reste sur les cheveux), autant rester sur les mêmes actifs !

 

Le vernis Riva de Chanel

Risque de craquage : 50%

Au début il m’indifférait un peu, et plus je le vois, plus je le trouve sympa… Il doit être assez joli sur une peau mate !

La crème L’Oracle, de Lush

Risque de craquage : 30%

Pas vraiment besoin d’une énième crème, mais je trouve l’odeur de lavande de L’Oracle très addictive… Dédiée aux peaux à imperfections, elle est « allégée » en huiles végétales. Son nom m’amuse, et j’aime beaucoup sa texture. Craquera, craquera pas ?

 

Un masque frais, Cereal Killer, de Lush

Risque de craquage : 55%

J’utilise les produits Lush depuis l’ouverture de la boutique rue de Buci, et s’il m’arrive de ne rien acheter chez eux pendant de longues périodes, fatiguée par les packagings pas pratiques et l’augmentation des prix, je finis toujours par y revenir… C’est l’hiver, et rien de tel qu’un petit masque frais à la banane et à l’avoine pour avoir meilleure mine !

 


La crème mains et ongles Rêve de Miel, de Nuxe

Risque de craquage : 99%

La seule crème pour les mains que je rachète régulièrement, et là je n’en ai plus. Un passage chez Citypharma s’impose !

 

Il me faut aussi un nettoyant pour le visage et un baume à lèvres mais je ne sais pas quoi prendre… Je n’aime pas l’odeur du Baume à la rose de Dior, je ne suis pas fan non plus du Baume By Terry que je trouve très décevant pour son prix (un petit billet à venir), je n’aime pas la texture du Nuxe… Des idées ?


6 Commentaires

Classé dans Beauté

L’Huile capillaire Karité/Argan Le Petit Marseillais : la bonne surprise

Toujours dans le cadre de ma lutte anti botte de foin, j’ai testé cette petite huile « nutrition intense » à l’huile de karité et huile d’argan, nouveauté de notre ami Le Petit Marseillais. Une marque que j’aime plutôt bien, même si elle a souvent tendance à surfer sur la vague d’un marketing très axé « nature » alors que les compos ne suivent pas toujours.

En matière d’huiles, la concurrence est rude : L’Huile Prodigieuse de Nuxe, L’Huile de Palme de Leonor Greyl et L’Huile sensorielle de Liérac occupent déjà ma salle de bain. Je ne misais pas forcément grand chose sur cette petite huile qui, pourtant, s’est révélée largement à la hauteur, pour ne pas dire très à la hauteur si on envisage son rapport qualité-prix (environ 7 euros me semble-t-il).

Plutôt pratique, le contenant en plastique est léger et ne casse pas… Je garde un mauvais souvenir d’une Huile de Palme fraîchement sortie de son Sephora et cassée lors de sa première utilisation… 29 euros par terre…. Et autant d’huile à éponger…

L’huile s’applique bien (pratique, le spray… C’est un peu ce qui manque à L’Huile de Palme). J’ai laissé poser la première fois un quart d’heure par manque de temps, et quelques heures la fois d’après, eh bien même en 15 minutes les cheveux avaient bien profité des bienfaits de l’huile. Ils étaient beaucoup, beaucoup moins secs. Elle se rince bien, pas besoin de faire 36 shampooings.

Quant au résultat, il a tendance à durer dans le temps (j’entends par là que même si on ne l’applique pas à chaque shampooing, les cheveux gardent un aspect brillant et restent mieux nourris). L’odeur est agréable, même si elle manque un peu de finesse : elle me rappelle un jeu sur les parfums que nous adorions avec mon frère, quand nous étions enfants…(ce qui n’engage que moi).

Un effort a été fait sur la compo, sans paraben :

Glycine Soja Oil, Parfum, Argania Spinosa Kernel Oil, Butyspermum Parkii Oil, Lecithin, Ascorbyl Palmitate, Alpha-Ismethyllonone, Benzyl Salicylate, Coumarin, Linalool, Limonene

Je n’envisage cependant pas de clouer au pilori les 3 huiles précitées :

La Nuxe est la plus polyvalente, et son odeur d’été reste un must

La Liérac est très agréable à appliquer sur le visage, j’aime beaucoup

Et la Leonor Greyl est un de ces must-have pour cheveux secs qui est très efficace en soin « profond ». Mais qui revient trop cher en soin régulier…

En conclusion, donc : une huile au très bon rapport qualité-prix, que l’on peut utiliser en soin régulier.

Poster un commentaire

Classé dans Beauté

La fête du cheveu

Vous vous souvenez de la pub Le Petit Marseillais où un enfant devait toucher différents trucs et deviner qui ou quoi se cachait dessous ? Et quand il a eu affaire à une botte de paille, il a répondu très spontanément « c’est maman !« 

J’avais mal au coeur pour la mère à chaque fois.

Il n’empêche que l’été, les cheveux et en particulier les cheveux secs ne sont pas spécialement à la fête, et leur aspect/texture n’est pas sans rappeler le foin séché au soleil. Que faire pour éviter l’assimilation à une graminée ?

Se couvrir


Le chapeau reste la solution idéale pour protéger ces petits fourbes du soleil. Capeline, panama… Foulard même.

Mettre de l’huile

Les bains d’huile à répétition sont le lot des cheveux secs. A appliquer avant shampooing ou toute la nuit, si on dort seule et qu’on n’a pas opté pour du linge de lit Society ou des taies d’oreiller Pierre Frey.

Le must : L’Huile de Palme Leonor GreylBien aussi, et plus abordable/plus polyvalente, l‘Huile Prodigieuse de Nuxe

Utiliser une protection solaire spécifique cheveux

En cas d’exposition, une protection solaire s’impose. L’année dernière, j’avais acheté le Fluide d’été protecteur de René Furterer, KPF 90 (l’indice de protection spécifique des cheveux, le Keratin Protection Factor, breveté par la marque). J’aime bien son côté non gras and waterproof. Enrichi en huile de sésame, il est bien hydratant. En plus, il n’est pas très cher (11 euros et des broutilles).

Et puis le tralala habituel : utiliser un shampooing doux, éviter le sèche-cheveux, les plaques lissantes, s’attacher les cheveux pour limiter leur exposition au soleil…

1 commentaire

Classé dans Beauté