Ce que je sais de Vera Candida, Véronique Ovaldé

Ce que je sais de Vera Candida, publié à la rentrée dernière, est sans doute le livre que j’ai eu le plus de plaisir à lire cette année. Au milieu des Beigbeder et autres Liberati, ce livre fait figure de bouffée d’air frais.

La plume toute particulière et même franchement surprenante de Véronique Ovaldé embarque le lecteur dès les premières lignes sur l’île de Vatapuna, située dans une Amérique du Sud imaginée, à la rencontre de trois générations de femmes : Rose Bustamente, la grand-mère de Vera Candida, une ancienne prostituée devenue pêcheuse de poissons volants, Violette, la mère éthérée et absente de Vera Candida, et Vera Candida elle-même. Une grand-mère, une mère et une petite-fille, toutes trois frappées par le même destin : elles mettent au monde une fille qui n’aura pas de père.

Pesante, cette histoire de fatalité héréditaire ? On ne s’ennuie pas une seconde. La plume légère et pleine de fantaisie de Véronique Ovaldé apporte beaucoup de douceur au récit. Ces drames de femmes se jouent sur fond de moiteur des Tropiques, une atmosphère un peu merveilleuse qui ajoute encore à la magie du récit. On finit immanquablement par s’attacher aux personnages.

A lire cet été si ce n’est déjà fait ! Un seul regret : on le finit trop vite…

« Quelque part dans une Amérique du Sud imaginaire, trois femmes d’une même lignée semblent promises au même destin : enfanter une fille et ne pouvoir jamais révéler le nom du père. Elles se nomment Rose, Violette et Vera Candida. Elles sont toutes éprises de liberté mais enclines à la mélancolie, téméraires mais sujettes aux fatalités propres à leur sexe. Parmi elles, seule Vera Candida ose penser qu’un destin, cela se brise. Elle fuit l’île de Vatapuna dès sa quinzième année et part pour Lahomeria, où elle rêve d’une vie sans passé. Un certain Itxaga, journaliste à L’Indépendant, va grandement bouleverser cet espoir. »

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s