Revue Crayon Ombre Tendre de Nars

Depuis que j’ai découvert Nars à travers le blush LoveJoy et les crayons Velours Mat, je veux à peu près tout, et je fais de sérieuses infidélités à Mac. Je cherchais la semaine dernière à adoucir un peu mon smoky (noir, c’est noir ; mais quand même) et j’ai opté pour un Crayon Ombre Tendre, teinte Aigle Noir (un noir avec un scintillement doré, sur le papier).

Très pratiques, ces gros crayons sont pluri-fonctions : ils sont à la fois ombre à paupières et eyeliner, et constituent une excellente base, dixit la maquilleuse. A l’application, le tracé est précis, la texture se révèle très crémeuse et se fond facilement. Bon point. Je n’ai pas essayé en base, dans la mesure où j’ai toujours mon Prep + Prime de Mac…

Un seul bémol pour ce Crayon Ombre Tendre, la teinte. On est très loin d’un noir à scintillement doré, on s’approche plus d’un marron foncé un peu translucide.

Et c’est un peu embêtant, pour qui cherche un faux noir…

3 Commentaires

Classé dans Beauté

Ah, Madeleine (soupir)

 

Mais qu’il est beau ce sac…

Il lui manque peut-être quelques centimètres à mon goût, mais très sincèrement Chloé a parfaitement réussi ses petits Madeleine. J’ai été le voir de plus près au Printemps, rien à redire (hélas) : très beau rouge, lignes simples et sobres, finitions soignées, très joli au bras.

Moi qui trouvais la maroquinerie Chloé toujours trop tarabiscotée, dorée et compliquée… Là….

Poster un commentaire

Classé dans Mode

Les femmes du 6e étage

Hier matin, j’ai enfin vu Les femmes du 6e étage, que l’on m’avait fortement conseillé…

Eh bien je n’ai pas été déçue, j’ai vraiment beaucoup aimé ce film, sorti à la même période que les grosses machines de guerre que sont Black Swan, Le Discours d’un Roi ou True Grit...

Dans le Paris des années 60, Luchini incarne avec le brio qu’on lui connaît un agent de change dont la petite vie bourgeoise va être bouleversée par l’arrivée d’une nouvelle (et charmante) bonne espagnole, Maria, qui lui donne envie de s’intéresser au monde qui bruit au-dessus de sa tête : celui du 6e étage, où vivent « Les Espagnoles« . L’occasion pour « Monsieur Joubert » de prendre conscience de leurs conditions de vie, en découvrant en même temps leur univers exubérant et plein de vie qui rompt avec son quotidien.

Sandrine Kiberlain est parfaite dans le rôle de l’épouse à l’emploi du temps rempli d’occupations existentielles : rendez-vous chez la couturière, bridge avec ses amies…

Et les actrices qui incarnent la petite troupe de bonnes espagnoles apportent beaucoup de fraîcheur au film.

Bref, on passe un très bon moment.

Poster un commentaire

Classé dans Culture

Revue Nutriextra Fluide de Vichy

Parmi les problèmes existentiels qui émaillent la vie des beauty-addicts, la quête du lait corporel idéal a toute sa place. Entre les textures qui collent, celles qui n’hydratent pas suffisamment, celles qui laissent un film gras, celles qui « descendent » trop vite, celles qui laissent un parfum cheap…

C’est donc dubitative mais néanmoins pleine d’espoir comme toujours (chez moi ce n’est pas antithétique, on m’a trop répété qu’il fallait garder son esprit critique, je vis avec, mais je reste une incorrigible optimiste), que j’ai acheté la version fluide. Un peu moins de 13 € pour 400 ml de produit, plutôt économique, donc.

J’ai opté pour le Fluide (destiné aux peaux normales à sèches) pour deux raisons : d’une, je n’ai pas la peau particulièrement sèche, donc pas besoin d’une texture crème ; et de deux, je préfère les textures plus légères, surtout à l’approche du printemps. Sa présentation en flacon-pompe est en outre pratique et plus hygiénique.

Ce qu’en dit Vichy

La promesse de cette gamme est forte : nutri-comblante, elle assurerait deux jours de confort (même après la douche, il ne s’agit pas de ne pas se laver pour prolonger les effets…). Au coeur de la formule, on retrouve des actifs hydratants de référence : glycérine, beurre de Karité, huile de Macadamia… que Vichy a associé à un dérivé d’urée, l’Hydrovance, qui gomme les irrégularités de surface et permet donc une meilleure pénétration des actifs.

Ce que j’en dis

Ce soin est en effet assez impressionnant : la peau est complètement lissée et très douce. Si je zappe l’application un matin, elle ne présente aucun signe de dessèchement au sortir de la douche : la promesse d’une hydratation pérenne est donc tenue. L‘odeur est très agréable (un peu abricotée, je trouve) et laisse un très léger parfum sur la peau. La texture pénètre vite et la peau ne brille pas. La formule, si elle contient de nombreux trucs pas très clean, exclut les parabens. Si tous les produits de la gamme sont aussi bien que le Fluide, NutriExtra semble donc avoir (presque) tout bon !

2 Commentaires

Classé dans Beauté

Eye Magic de Veld’s : Fiat Lux !

Un petit tour au Printemps de la Beauté, une démo plus tard, et me voilà repartie avec ce pinceau magique : « Soin lumière contour des yeux réparateur ».

Anti-poches et anticernes, il répare en profondeur et maquille le contour des yeux de manière très naturelle (on l’utilise matin et soir, il se présente comme la fameuse Touche Eclat d’YSL). La texture crème légère, à peine teintée, est très agréable à travailler et se fond parfaitement. Le produit apporte immédiatement lumière et éclat, les défauts sont effectivement floutés. Il ne marque et ne file pas dans les petites ridules de déshydratation, à la différence de nombreux anticernes classiques.

Au-delà de l’action « camouflage » (et c’est là qu’il devient intéressant), l’Eye Magic, grâce au Rooibos et aux extraits de plantes décongestionnantes qu’il contient, agit sur le drainage et l’élimination des toxines, ce qui favorise l’atténuation des cernes et la diminution du volume des poches. Le contour des yeux devient plus lisse. Il est encore un peu tôt pour juger de cet effet soin, puisque je ne l’ai acheté que vendredi dernier, mais ce côté « deux en un » est sur le papier hyper pratique.

Les produits Veld’s sont élaborés en collaboration avec des chercheurs de la faculté de Pharmacie Paris Descartes. Ils sont sans parabens, sans colorant ni parfum artificiels et ne sont pas testés sur les animaux.

Poster un commentaire

Classé dans Beauté

Aujourd’hui, on n’a plus le droit…

Et pourtant.

La collecte alimentaire des Restos du Coeur, fondés en 1985 par Coluche, a lieu ce samedi. Des milliers de bénévoles seront placés à la sortie des grandes surfaces pour récolter les dons. En 2008-2009, ce sont près de 100 millions de repas qui avaient été distribués aux plus démunis…

Danone et Carrefour s’engagent à offrir dix repas aux Restos en échange d’un billet publié.

Bon week-end !

 

Un commentaire

Classé dans In the middle of nowhere

Tous les soirs depuis 1680

A l’Ouest rien de nouveau, mais pour les - de 28 ans qui ne seraient pas au courant et qui sont freinés à l’idée d’aller « au Français » quand ils voient le prix des places, il y a la Carte Comédie Française, que l’on paie 10 € et qui permet de bénéficier de tarifs préférentiels pour tous les spectacles des trois salles de la Comédie-Française, tout au long de l’année, dans la limite de 2 places par spectacle, et dans la limite des places disponibles.

Il y a aussi, une heure avant chaque représentation de la Salle Richelieu, quelques places mises en vente au prix de 5 €, au guichet du « petit bureau » sous les arcades de la rue Richelieu. Pratique pour une soirée théâtre de dernière minute, mais on n’est jamais assuré  de pouvoir voir la pièce…

Je viens de découvrir également que tous les premiers lundis du mois, les places du petit bureau sont gratuites pour les moins de 28 ans sur présentation d’une pièce d’identité, sans réservation et dans la limite des places disponibles (une place par personne).

Pas d’excuse donc pour rater Les Trois Soeurs, Un Tramway nommé désir ou encore On ne badine pas avec l’amour

Poster un commentaire

Classé dans Culture